Qu'est-ce que l'Hypnose thérapeutique ?

Le terme « hypnose » désigne à la fois un « état de conscience » et l’approche qui regroupe les techniques capables de provoquer cet état et qui permettent de l’utiliser.

L’Hypnose Ericksonienne (hypnose moderne) doit son nom à Milton Erickson (1901 – 1980), psychiatre qui a donné ses titres de noblesse à l’Hypnose thérapeutique entre 1950 et 1980 en révolutionnant la psychothérapie et l’Hypnose par une approche humaine et créative. L’Hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne. Il s’agit d’une forme de thérapie brève, souple, non dirigiste et totalement centrée sur la personne. Elle permet au sujet de mettre en place un changement à l’écoute de ses besoins en quelques séances. Le praticien en Hypnose part de son sujet, de sa vision du monde, de ses fonctionnements, de ses forces et faiblesses et lui permet de faire émerger ses solutions naturellement et de les mettre en place durablement. Rien ne lui est imposé et tout est adapté à la personne dans son ensemble.

Milton Erickson part du principe que le patient possède en lui les ressources nécessaires aux différentes situations qu’il rencontre : il s’agit par conséquent d’utiliser ses compétences et ses possibilités personnelles d’adaptation. Deux de ses élèves, John Grinder et Richard Bandler, se sont inspirés de son approche pour créer la PNL (programmation neuro-linguistique) et aujourd'hui, en France, et contrairement aux USA, l'Hypnose Ericksonienne et la PNL sont étroitement mêlées dans leur utilisation par les praticiens : on parle alors de "Nouvelle Hypnose". En 2003, Olivier Lockert donne naissance à l'Hypnose Humaniste qui permet d'atteindre une plus grande conscience de soi-même. A l'inverse de l'Hypnose Ericksonienne qui se pratique en dissocié, elle se pratique de façon associée, il s'agit là de vous dans votre entièreté : votre corps, votre inconscient et votre mental associés à la conscience universelle.

L’Hypnose thérapeutique est donc une méthode douce, non invasive, sollicitant votre participation active, qui se pratique en totale confiance et en toute sécurité. En cas de gêne ou autre durant la séance, vous me faites signe par un geste ou une parole et on arrête quand vous le souhaitez.